Le Green Trio: le gâteau à l’okara à l’orange

Dernière recette du Trio! Après le lait végétal d’amande et le porridge… voici ma recette préférée. Un petit gâteau qui laisse un merveilleux goût d’orange en bouche.

Après avoir fait votre lait végétal, il vous reste la pulpe de l’amande: l’okara. Quel joli nom!
Il y a encore peu je donnais l’okara à mes poules. Elles adorent ça, elles sont contentes et elles me font de bons oeufs. Je leur parle aussi, si vous êtes sages la prochaine fois je vous donne leur petits prénoms.


Et puis je me suis dis que je pourrais bien me servir de cette pulpe d’amande. Que c’était quand même du gaspillage de la jeter. J’en ai fait des petits muffins nature et au coeur fondant au chocolat. Pas mal, mais somme toute assez classique. (expression compte double!)

Comme je fais beaucoup de gâteaux, je teste pleins de recettes.  Il y a peu, j’ai réalisé une recette délicieuse du Chef Philippe Conticini, à base d’amande et d’orange.
Je me suis inspirée de ces saveurs pour réaliser ce petit gâteau.

Notez qu’avec la quantité d’okara que vous allez récupérer après la réalisation du lait végétal d’amande vous allez pouvoir réaliser 6 petits muffins, ou un petit gâteau, pour 4. J’ai utilisé un moule de 20 cm de diamètre pour obtenir un gâteau très fin.

Le gateau à l’okara à l’orange

 

  • 190g d’okara
  • 60g de sucre de canne
  • 1 oeuf
  • 50g de farine d’épeautre
  • 50g de beurre
  • le zeste d’une orange bio

 

 

Préchauffer votre four à 180°.

Mélangez l’oeuf avec le sucre.
Puis ajoutez la farine. Remuez bien jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.


Faites fondre le beurre au micro-onde ou dans une petite casserole.

Incorporez le à l’appareil précédent. Mélangez. (oui, encore).
Puis ajoutez l’okara et le zeste de l’orange. Pour cette recette, préférez une orange bio, les pesticides étant concentrés sur l’écorce de l’orange, ne zestez pas des produits issus de l’agriculture classique.


Voilà, vous pouvez le mettre à cuire, environ 25 minutes selon votre four.

Pendant ce temps, faites un petit brin de vaisselle. Puis venez vous assoir, il faut que je vous parle.

J’ai commencé à préparer ces recettes avant de tomber sur un reportage un peu effrayant sur la culture de l’amande, en Californie (plus gros producteur mondial). La culture de l’amande demande assez d’eau, et la Californie souffrant depuis plusieurs années de sécheresse, les sols sont dans un états catastrophiques et les réserves d’eau s’épuisent de façon dramatique.

Donc, préférez les amandes françaises, si vous le pouvez. Essayons de consommer raisonnable, même si ce n’est pas facile.

Moi je vais tenter de les ramasser, quand elles seront mûres, sur un amandier près de chez moi. J’adore la cueillette!

 

Ça commence à sentir bon chez vous! Sortez votre petit gâteau à l’okara du four, et attendez un peu pour le déguster. Tiède ou froid, comme vous voulez.

J’espère que cette dernière recette vous a plu. Dites moi tout en commentaire, ça me fera plaisir!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *