Le seul et unique Flan au Coco

flan cocoIl y a des recettes comme ça… J’ai toujours eu l’impression que ma mère avait cette merveilleuse recette de flan au coco, et qu’elle était la seule à le faire. Le flan au coco… Quel délice! Un flan super fondant en bouche et la gourmandise de la noix de coco…

Il se divise en deux parties lors de la cuisson: ma soeur mangeait le côté flan et moi le côté coco, tout le monde était ravi.

Continuer la lecture

Buñuelos para Juan

buñuelosJeannot, c’est un de mes fidèles suiveurs sur le Facebook de La Boite de Chocolats. Et quand j’ai demandé si quelqu’un avait envie que je publie une recette en particulier, il a répondu instantanément: los buñuelos!!!
Los buñuelos c’est un petit beignets sucré que l’on trouve facilement en Espagne.

Il existe même des machines magiques qui fabriquent ça à la pelle. C’est totalement hypnotisant. J’adore! Continuer la lecture

Le Gaspacho Andalou

L’été se termine et la nostalgie m’envahie, comme tous les ans.
Pendant mon enfance, je passais tous mes étés en Andalousie avec mon grand-père adoré, et quand vient fin Août, il me semble toujours que j’ai raté quelque chose.

 

Comme si j’avais oublié d’aller respirer l’air de la Costa del sol, mangé quelques patatas asadas, et fait la folle sur un air de flamenco.
Je vous ai déjà parlé de mon grand père et de ces supers « croquetas de pollo ».
Mon grand-père avait une autre spécialité culinaire qu’il adorait faire en été, avec beaucoup de glaçons.. le gaspacho.
Et aussi beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP d’ail.
La recette d’aujourd’hui est plus équilibrée, je n’aime pas trop l’ail…
Partons ensemble découvrir quelques saveurs espagnoles, le goût de mes étés andalous.

Le Gaspacho Andalou

gaspacho andalou

 

  • 3 belles tomates bien mûres
  • 1/4 de poivron
  • 1/3 de concombre
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 1 à 2 petites tranches de pain sec ou biscottes
  • 1 petite gousse d’ail
  • sel, poivre
  • de l’eau, des glaçons

 

Commencez par peler vos tomates.

Une technique super facile: Faites bouillir une grosse casserole d’eau, mettez-y vos tomates pendant 1 à 2 minutes.

Sortez-les et patientez quelques instants avant de retirer la peau. Attention de ne pas vous brûler!
Hyper simple et efficace!

Coupez le poivron et le concombre. Mettez-les dans le bol du blender.
Ajoutez les tomates, l’huile, la gousse d’ail pelée et dégermée ainsi qu’un peu de pain.

gaspacho andalou

Salez et poivrez.

Versez un peu d’eau et mixez le tout.

gaspacho andalou

Ajoutez de l’eau pour obtenir la consistance souhaitée. Pour refroidir plus rapidement votre gaspacho, vous pouvez remplacer l’eau par des glaçons.

Le gaspacho se boit très très frais, donc prévoyez une à deux heure de réfrigération avant de le servir.

La minute culturelle!

Elle vous avez manquée, je sais…

Le terme « Gaspacho » vient du mot « caspa » qui signifie « reste, résidu ». En effet, les paysans Andalous préparaient une soupe épaisse à base de pain de la veille, d’huile d’olive et d’ail. La tomate est venue par la suite enrichir cette préparation. Le tout était broyé dans un mortier.
Il existe des variantes au gaspacho, notamment « el ajo blanco », à base d’amandes et d’ail, le « salmorejo »… Toutes plus délicieuses les unes que les autres!

Et voilà, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à déguster ce bon gaspacho Andalou.

gaspacho andalou

J’espère que cette recette vous a plu!

Et pour encore plus de gourmandise suivez moi sur Facebook: La boite de chocolats et sur Instagram @mariemary81 .

Pour vous abonner et recevoir toutes mes nouvelles recettes, ça se passe en page d’accueil, colonne de droite.

Merci et à bientôt! 🙂

Las Rosquillas de la abuela

rosquillas
Voici une recette que j’apprécie particulièrement. Las Rosquillas. Une spécialité espagnole, délicieuse. A chaque fois que j’en fais, il y a toujours quelqu’un qui s’exclame: « des rosquillas!  » Avec un grand sourire. « Ma grand-mère m’en faisait! » « las rosquillas de la abuela! »….C’est la recette des mamies-gateaux.

J’avais une recette de famille cachée quelque part dans mon vieux cahier de cuisine, mais il y a quelques jours ma tante m’a envoyée la recette de sa grand-mère: la abuela Ana. Gracias Maricruz!  Continuer la lecture

La Sangria de Jaime


Si vous me demandiez quelle est ma boisson préférée de l’été… je vous répondrai sans hésitation: La Sangria! C’est une boisson qui me rappelle forcément l’Espagne, c’est léger, fruité… j’adore. Le Mojito arrive juste en second ex aequo avec la Caipirinha (mais ça c’est une autre histoire..)

 

Tous les ans je fais le plein de la sangria Don Simon. Vous savez les grosses bouteilles en plastique..

Il y a quelques jours, je me suis plantée devant mon stock de bouteilles. (je vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais qu’un verre de vin rouge par repas est bon pour les artères, et que la sangria… ben c’est du vin rouge!)

Donc: j’étais devant la Don Simon, et je me suis dit que, quand même avec un mari qui produit un super bon vin et moi qui tiens un blog culinaire… j’allais bien pouvoir faire ma Sangria maison. Continuer la lecture

Las croquetas de pollo de las niñas


J’adorais mon grand-père. Mon abuelo Manolo était le grand-père rêvé. Avec ma soeur, nous passions toutes nos grandes vacances avec lui, en Espagne. J’ai des souvenirs de moments de bonheur parfait, au bord de la piscine, nous refaisions le monde en mangeant des chips. Nous étions les plus heureux. Continuer la lecture

La tortilla de mi mamá


On s’attaque ici à la fameuse recette de la tortilla espagnole. Une omelette de pomme de terre délicieuse. Ma mère est championne n°1 de cette recette. Je suis la n°2.

Oui! Vous avez vraiment de la chance, car je vais vous expliquer comment réaliser ce délice.

C’est la recette que l’on me demande quand je dis « qu’est ce que j’amène? » « de la tortilla ». Bon voilà, vous comprenez.C’est pas vraiment compliqué, il faut juste avoir le tour de main.

Préparez vous, mettez une jolie robe, votre plus beau short, los tacones y las chanclas: nous partons en Espagne. Olé! Continuer la lecture

La Paella de la playa

paella de la playaUne bonne paella, au bord de la plage: le rêve!

Quand j’étais petite, nous partions en vacances en Andalousie, tous les étés. Nous allions régulièrement manger à la plage. Mon grand père partait en éclaireur, et allait commander une « paella mixta ». Il fallait s’y prendre en avance, une bonne paella c’est long à faire. On se retrouvait tous à 14h pour passer à table.
Moi je trouvais ça nul d’aller à la plage, avec tout ce sable, nos parents qui comprennent rien, le sable et les fesses qui collent à la chaise en plastique.… oui, j’étais une ado normale. « C’était tellement relou! »

Puis j’ai grandit, et je suis partie encore en Andalousie avec des copains, je suis retournée à cette même plage et j’ai découvert le vrai bonheur de ce plat, avec toutes ses saveurs, avec le bruit de la mer, des mouettes, et les fesses qui collent à la chaise en plastique.

Je donnerais n’importe quoi pour y retourner dès demain. Ce plat, c’est le bonheur. C’est bon, c’est convivial, c’est l’été dans l’assiette.

Continuer la lecture